Différents matériaux possibles pour mon allée de jardin

Vous êtes à la recherche d’idées d’aménagement pour votre allée de jardin ? Vous hésitez entre différents matériaux ou vous désirez avoir un aperçu des avantages ? Un chemin dans votre jardin, oui ! Mais bien réfléchi. Car il est souvent difficile de faire un choix, surtout sans avoir vu l’ensemble des différentes possibilités qui s’offrent à vous.

Voici des astuces, des conseils, des suggestions pour un sentier à votre image.

Différents matériaux possibles pour un sentier de jardin réussi

Nous avons tenté de résumer pour vous les matériaux tendances les plus efficients aujourd’hui en ce qui concerne l’élaboration des cheminements de jardin. A noter
que cette liste n’est bien sûr pas exhaustive.

Les graviers pour gagner du temps et de l’argent

Allée de jardin en graviers

Allée de jardin réalisée à base de graviers

Très faciles à installer, les graviers se mettent parfaitement dans les chemins sinueux. Pour empêcher les graviers de se disperser de droite à gauche du sentier, une solution est possible ! Il suffit d’installer les cailloux au-dessus d’une structure alvéolaire en PVC ou en béton. Vous pouvez également choisir une bordure avec un design qui s’allie parfaitement avec le design de votre maison. Pour embellir encore plus l’allée, des choix sont possibles de différents coloris ou tailles (concassé ou roulé). Par contre, si vous adorez le silence et le confort, évitez les graviers.

Pavés autobloquants en béton : un jeu d’enfants

Vous êtes fans des puzzles et votre temps est très précieux. Un bon conseil, utilisez les pavés autobloquants en béton. Ce matériau est d’une facilité d’utilisation étonnante grâce à l’emboitement. De plus, quand le temps hivernal arrive, il prouve sa solidité. Aucun jointement n’est nécessaire, il faut tout simplement recourir au sable. Si vous vous désirez l’utiliser pour d’autres configurations, c’est jouable car il s’adapte partout : un parking, une allée carrossable, une terrasse, une cour, un contour de piscine… et le coût est peu onéreux pour ce genre de matériau.

Une touche de modernité : les mégadalles en béton

Comme elle est fabriquée à base de béton, la méga-dalle affiche un prix très bas par rapport à la pierre naturelle et d’autre part son entretien n’exige pas beaucoup ou peu de votre temps. Ce matériau a un avantage supplémentaire du point vue esthétique. Car vos possibilités sont grandes, vous pouvez l’avoir lisse ou « caillouteux » (apparence granuleuse), mais également en divers coloris et en différents formats (carrés de 90 ou 100 cm2, rectangles d’1m20 sur 80 cm…), selon votre goût, bien entendu

La pierre naturelle, chaleureuse, écologique et authentique

Aucune pierre n’est identique, c’est là toute sa particularité et cela lui donne un caractère authentique. Un choix étonnant de pierres est disponible dans les magasins : la pierre bleue, la pierre calcaire ou le grès, très apprécié au jardin. De plus, elle ne bouge pas pendant les gelées hivernales. Par contre, son coût est plus élevé que les autres matériaux.

Le bois : des allées de jardin chaleureuses

Vous aimez l’odeur du bois ou l’exotisme ? Ce matériau vous convient parfaitement. Différents gammes de bois sont employées tels le robinier faux acacia, le mélèze de Sibérie… Tout dépend du rendu que vous désirez. Le robinier est plutôt brun doré tirant sur le jaune et par contre le mélèze est d’une couleur assez chaleureuse et orangée

Dernière alternative : le pas japonais

Vous voulez un visuel asiatique ou naturel ? Les pas japonais sont faits pour vous. Ils sont pratiques et faciles d’installation. Ces zones de marche bien délimitées donnent un mouvement à la balade pour éviter un caractère trop linéaire.

Faire soi-même son sentier, ou faire appel à un pro en parcs et jardins ? Le pour et le contre…

Comme nous le précisait récemment cet entrepreneur à Namur spécialisé dans les allées extérieures, n’hésitez pas à solliciter un professionnel afin de réaliser le chantier. A noter que les bricoleurs habitués au terrassement s’en sortiront aussi très facilement. En général, ce n’est pas lors de la réalisation que l’on distingue l’aspect « amateur » d’un chemin de jardin, mais plutôt sur l’évolution de son état au fil du temps. A vous donc de choisir.

Cet article a été publiée dans Aménagements extérieurs. Ajouter aux favoris ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *