Bien choisir son marteau-piqueur : questions à se poser préalablement à l’achat

Le marteau-piqueur ? Mais quelle drôle d’idée d’écrire un article sur cet outil dont tout le monde se fiche, me direz-vous sûrement ! Et pourtant ! Le marteau-piqueur est utilisé par bien plus de personnes et pour bien plus d’affectations qu’on ne pourrait le penser. Ce n’est pas un hasard s’il existe de nombreux modèles sur le marché du matériel pour construction (ou plutôt déconstruction dans notre cas…) ! Ces quelques lignes n’ont pas pour objectif de tous vous les citer, ou de faire l’apologie d’un produit au détriment d’un autre. Il vise plutôt à soulever chez vous les questions pertinentes avant d’acheter THE tool dont vous aurez réellement besoin dans vos travaux d’abattage et de démolition.

Choisir un marteau-piqueur nécessite de se poser des questions de bon sens !

Choisir un marteau-piqueur nécessite de se poser des questions de bon sens !

À quelle fréquence vais-je me servir de mon marteau-piqueur ?

C’est la première interrogation à avoir avant de se ruer tête baissée dans l’achat du premier marteau-piqueur trouvé sur la page « Promotions » de la gazette locale. Si vous avez besoin d’un outil pour bricoler deux fois dans l’année dans votre maison, n’investissez pas dans du matériel professionnel adapté aux travaux fréquents et de grande envergure tel que le marteau-piqueur pneumatique de qualité. Optez plutôt pour un marteau-piqueur électrique de faible dimension et dont les propriétés sont compatibles avec des travaux de bricolage sporadiques.

À quels travaux mon marteau-piqueur va-t-il être affecté ?

Il ne s’agit pas seulement de prédéfinir la fréquence moyenne à laquelle vous comptez utiliser votre marteau-piqueur avant d’en faire l’acquisition, mais aussi de déterminer ce à quoi il va servir. Le champ d’affectation de cet outil est vaste, très vaste. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle tant de modèles inondent aujourd’hui le marché et que le consommateur a tendance à s’y perdre s’il ne se pose pas les bonnes questions. À titres d’exemples éloquents, il existe des marteaux-piqueurs brise-béton lourds adaptés aux travaux de génie civil et chantiers communaux de vaste ampleur. Il existe d’autres marteaux-piqueurs pneumatiques au gabarit certes moins imposant recommandés pour des travaux dans l’industrie de la cimenterie, le secteur des carrières, des mines et le secteur verrier. Il existe encore les bouchardes utiles notamment aux artistes sculpteurs ou le marteau piqueur électrique qui convient à un usage particulier, pour des travaux de finition. Sachez que plus les travaux sont imposants, et plus un marteau-piqueur avec une force de frappe puissante sera adapté. À titre informatif, 1 400 à 1 800 coups par minute est une excellente moyenne.

Dans quel environnement vais-je utiliser mon marteau-piqueur ?

C’est une question qui peut sembler étrange de prime abord, mais qui a pourtant toute son importance. S’il est voué à être utilisé en milieu humide, il est clair et net que vous devez faire une croix sur le marteau-piqueur électrique, à moins que vous ne vouliez risquer de quitter ce bas monde prématurément. C’est un cas de figure parmi d’autres, mais dans cette situation précise, il est indispensable d’opter pour un marteau-piqueur alimenté par de l’air comprimé.

Aurais-je besoin de mon marteau-piqueur une paire d’années ou durant toute une génération ?

La qualité des marteaux-piqueurs présents sur le marché belge est extrêmement variable. Cela influence considérablement la durée de vie de ces instruments d’abattage et de forage, parallèlement à la fréquence d’utilisation et au soin avec lequel vous les traitez. Vous pourrez ainsi tenir deux  ou trois ans avec un marteau-piqueur électrique pour particuliers et dix fois plus, soit une trentaine d’années, avec un marteau-piqueur pneumatique pour professionnels, sans ne devoir en changer la moindre pièce.

Vais-je varier les plaisirs avec mon nouvel outil de démolition et forage ?

Certains modèles de marteaux-piqueurs offrent une multitude d’embouts greffables à l’extrémité de l’outil : aiguilles, pics, burins et bêches disponibles en une pléthore de formes et dimensions. D’autres font plus pâle figure en ne disposant que d’une voire deux extrémités différentes. Soyez donc vigilants à cet aspect avant d’acheter.

Cet article a été publiée dans Gros-oeuvre et tagué , , , , . Ajouter aux favoris ce permalien.

Une Réponse à Bien choisir son marteau-piqueur : questions à se poser préalablement à l’achat

  1. fost31 says:

    il faut vraiment en avoir l’utilité. on ne s’en sert pas tous les jours si l’on est que bricoleur.
    un bon perforateur/burineur est largement suffjsant surtout qu’il y en a de performant en t laisser sa culotte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *