Isolation d’un toit par l’intérieur ou par l’extérieur ? Les avantages et inconvénients des deux méthodes

Il est essentiel de bien isoler sa toiture pour éviter les pertes de chaleur et une consommation excessive d’énergie. Deux méthodes s’offrent à vous : l’isolation de votre toit par l’extérieur, appelée la méthode Sarking, et celle par l’intérieur. Nous vous décrivons, dans cet article, les points positifs et négatifs de ces techniques.

Un toit mal isolé provoque, généralement, des déperditions thermiques importantes dans votre habitation. Pour se prémunir de cette absence ou déficience d’isolation de votre toiture, il est nécessaire de procéder à une nouvelle isolation. Se pose alors du dilemme de choisir entre la technique d’isolation par l’extérieur ou celle par l’intérieur. Laquelle sélectionner ? Nous vous donnons les avantages et inconvénients de chaque procédé pour vous aider dans votre décision.

L’isolation de son toit par l’intérieur : explication de ce procédé

Isoler sa toiture par l’intérieur consiste à isoler les pentes du toit de son grenier. Le matériau est posé entre les chevrons, quelle que soit l’épaisseur de l’isolant choisie. C’est une solution efficace si vous souhaitez aménager vos combles en espace de vie.

Si votre pièce sous toiture n’a d’autre usage que l’entreposage de quelques affaires, procédez à l’isolation du sol. Cela permettra de limiter la dispersion de l’air chaud provenant des pièces inférieures.

Avantages et inconvénients de l’isolation par l’intérieur

Cette technique dispose d’atouts divers :

  • Réduction du bruit grâce à l’amélioration de l’isolation acoustique ;
  • Coût moins onéreux que la technique d’isolation par l’extérieur;
  • Facilité de placement du matériau isolant et qui ne dépend pas de la météo.

Mais, elle comporte également quelques éléments qui jouent en sa défaveur :

  • Réduction de l’espace habitable en raison de la couche d’isolant ;
  • La présence d’obstacle au sein de l’espace sous-toiture pouvant créer des ponts thermiques et contribuer à une perte accrue d’énergie ;
  • La nécessité d’aménager des ouvertures dans le toit pour laisser entrer la lumière.

Isoler son toit par l’extérieur : la méthode Sarking

L’isolation de la toiture par l’extérieur consiste à poser des plaques isolantes sur les chevrons de votre toiture. L’isolant est donc placé au-dessus de la structure portante du toit.

L’isolation par l’extérieur offre une multitude d’avantages

La méthode du Sarking est beaucoup plus facile à réaliser qu’une isolation du toit par l’intérieur. Celle-ci s’accompagne de bénéfices divers :

  • Elle ne provoque aucune perte d’espace sous la pente de votre toit;
  • Elle peut être appliquée tant sur des toits plats ou à versants;
  • Aucune obligation de quitter votre habitation durant les travaux, car elle ne provoque ni gravats ni poussières;
  • Elle empêche la formation de ponts thermiques;
  • Elle permet une parfaite étanchéité à l’air.

Cette technique comporte tout de même quelques inconvénients :

  • Elle est tributaire de la météo;
  • Elle engage des frais plus conséquents que pour une isolation de toiture par l’intérieur.
Cet article a été publiée dans Techniques et travaux spécifiques. Ajouter aux favoris ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *