Comment isoler un toit en évitant les ponts thermiques: bien choisir son isolant

Bien isoler sa maison afin de diminuer sa consommation d’énergie, passe par le choix d’un bon isolant.  Et tout le monde sait combien il est difficile de trouver la solution idéale, au vu des nombreux systèmes d’isolation qui existent sur le marché. J’ai été moi-même confronté à ce choix cornélien, lorsque j’ai décidé de rénover la petite fermette appartenant à ma défunte arrière grand-mère. Finalement, c’est la technique d’isolation thermique avec le polyuréthane projeté que j’ai retenu. Il s’agit d’un isolant durable et qui plus est écologique ! Tout ce qu’il me fallait pour faire de cette fermette, une habitation basse énergie !

Afin d’isoler efficacement sa maison, le polyuréthane projeté est un isolant performant. La mousse soufflée va permettre d’éviter les ponts thermiques et déperditions de chaleur

Je dois avouer qu’en plus de ses avantages écologiques et économiques, la technique du PUR m’a assez surpris. Il s’agit en fait d’une mousse isolante qui va être soufflée sur la surface à isoler. Après quelques secondes, elle va sécher et ne former qu’un seul bloc isolant. Il n’y a donc plus aucun risque de fuites d’air ou de ponts thermiques. Ce qui n’était pas rare de subir avec des panneaux isolants.

En outre, cette mousse n’est pas  toxique pour la maison et l’air respiré (elle respecte des normes très strictes en matière de solvants utilisés, etc…) , contrairement à certaines laines de verre et autres fibres isolantes qui peuvent irriter les voies respiratoires.

Un autre avantage, non négligeable, c’est que cette technique de projection peut être utilisée pour isoler l’ensemble de la maison, de la cave au grenier. Pour ma part, je ne l’ai utilisée que dans le cadre de l’isolation des sols et du toit.

Une isolation thermique au PUR des versants de la toiture bénéficie de primes à l’isolation

Dans le cadre de la rénovation de ma fermette, suite à un diagnostic énergétique, il devenait important d’isoler la toiture car de nombreuses fuites d’air étaient visibles. J’ai commencé par enlever la laine de verre usée et pourrie en certains endroits.

Ensuite, l’entreprise est venue projeter le polyuréthane afin d’isoler la toiture. La mousse a directement adhérer à la surface et a sécher en à peine quelques secondes.

L’isolation des sols avec la mousse en polyuréthane a permis de rapidement placer le carrelage

Enfin, suite à ce diagnostic énergétique, j’ai aussi découvert de fortes déperditions de chaleur par le sol. Le professionnel m’a expliqué que près de 30% (en moyenne) des pertes se font par le sol. On a donc également procédé à l’isolation des sols par polyuréthane projeté.
La technique reste la même. L’entreprise souffle de façon uniforme la mousse sur le sol qui va gonfler. La seule contrainte est d’avoir un sol propre et sec afin que la matière isolante adhère bien à la surface. Une fois que la mousse a séché, les carreleurs ont repris la main et ont rapidement pu placer le carrelage que j’avais choisi.

J’ai également appris que la chape isolante en polyuréthane projeté est un système d’isolation idéal lorsqu’on privilégie le chauffage par le sol. Car de plus en plus de foyers choisissent ce système de chauffage dans leur habitation. Il faut dire qu’il offre un gain de place (plus besoin de gros radiateurs aux murs) mais également une économie d’énergie. Toujours est-il que pour isoler son plancher, lorsqu’on opte pour un système de chauffage par le sol, le polyuréthane est très souvent conseillé, notamment car la chape isolante est très rapide à mettre en place.

Le système est assez simple: la mousse de polyuréthane est projetée sur les hourdis, nivelant par la même occasion le support. Ensuite, les conduites et tuyaux de chauffage sont directement fixés à l’isolant. Une chape de finition doit ensuite être posée.

Pour finir, les carreleurs ou autres corps de métier n’ont plus qu’à placer votre revêtement de sol (petite astuce : pour un chauffage par le sol, le carrelage et parquet semi-massif sont les revêtements à privilégier.)

Vous pouvez bénéficier de primes de la Région wallonne pour l’isolation au PUR

L’entreprise qui est venue isoler le toit et les sols de la maison avec le polyuréthane projeté m’a averti que l’on pouvait bénéficier de primes à l’isolation de la Région wallonne.

J’ai immédiatement appelé la Région qui m’a expliqué qu’il existe une prime régionale spécifique pour l’isolation du toit et un autre subside qui finance l’isolation des sols.
L’ensemble des conditions à remplir pour bénéficier de ces aides sont expliquées clairement sur le portail de la Région wallonne (voyez sous les liens).

Au final, vous pouvez profiter de subsides financiers assez importants. Toutefois, si vous souhaitez plus d’informations, je vous conseille grandement d’appeler directement la région.

Une maison isolée thermiquement de façon durable et écologique

Au final, je me retrouve avec une fermette nettement mieux isolée. L’isolation a été réalisée très rapidement et j’ai déjà fait revenir un professionnel pour réaliser un diagnostic énergétique. Le résultat est plus que probant.

Conclusion importante : prenez le temps de bien comparer les prix et les matériaux d’isolation. Certes les panneaux de fibre de bois est un excellent isolant écologique, mais son prix est très élevé et il y a toujours le risque d’avoir des interstices entre les panneaux.
Pensez également au rendement à long terme. Dans le cas du polyuréthane projeté, il s’agit d’un isolant durable, qui possède une longue durée de vie.

Cet article a été publiée dans Techniques et travaux spécifiques. Ajouter aux favoris ce permalien.

10 Réponses à Comment isoler un toit en évitant les ponts thermiques: bien choisir son isolant

  1. Alex Leclerq says:

    L’isolation au québec est vraiment important pour une maison. Merci pour vos pensees

  2. Aurélie Beaumont says:

    Merci pour l’article. Comment choisir l’isolation maison? J’en ai vraiment besoin.

    • admin says:

      Bonjour,

      Votre question est vaste et nous y répondons dans l’article. Il existe foison de systèmes d’isolation. Plusieurs principes doivent guider votre choix:
      – Ne pas se précipiter sur la solution la moins chère (vous y gagnerez souvent sur le long terme avec des économies d’énergie bien plus importantes);
      – Vérifier l’absence de ponts thermiques (préférer la projection ou le soufflage d’une matière qui tient en un morceau). Eviter donc les rouleaux de ouate de verre que l’on place côté à côte ou les plaques, car il y a souvent des petits ponts thermiques (le froid passe par les interstices),
      – En cas de doute, faites-vous guider par un service de guidance énergétique (En Belgique: les Guichets de l’Energie, même si tous ne se valent pas!).

  3. Guillaume says:

    Merci pour le bon conseil. On va installer l’isolation chez nous et ces informations vont bien m’aider de le faire.

  4. Agathe Doucet says:

    Bonjour,

    J’ai vu sur google que le polyuréthane produit des émanations nocives lorsque l’on applique le produit. Ces émanations sont elles persistantes dans le temps ? J’ai vu sur ce site qu’il existe un produit semblable au polyuréthane mais qui est naturel. Il s’agit de l’icynene vous en pensez quoi vous de ce produit ?

    Merci pour vos réponses,
    Doucet Agathe

    • admin says:

      Bonjour Agathe,

      Oui, effectivement, il y a un dégagement durant le séchage. Mais par rapport à il y a 15 ans, de gros efforts ont été entrepris, et de nouvelles normes mises en place, afin que le PUR projeté soit moins nocif lors de la pose. Par la suite, durant la durée du vie du bâtiment, c’est négligeable. Votre alternative écologique est peut-être très bonne mais je ne connais pas assez ce produit que pour le conseiller ou le déconseiller…

      Bonne continuation!

  5. STECK says:

    Bonjour,

    ma toiture complètement isolée au polyuréthane depuis 1976 présente de plus en plus d’ infiltration d’ eau. En effet le Polyuréthane bien que n’ étant pas en contact direct avec l’ eau puisque sous les tuiles fait l’ effet d’ éponge puis laisse ruisseler l’ eau sur les liteaux et poutres qui pourrissent.

    • admin says:

      Bonjour Jean-Luc,

      Que vous ayez isolé votre toiture au polyuréthane par projection, au chanvre ou tout autre matériau efficace d’isolation ne changera pas grand chose au problème de base: votre toiture est défaillante. Bien entendu, une infiltration d’eau détériore l’isolation. Le PUR souffrira toutefois moins de la situation qu’un autre matériau comme la laine de roche, par exemple.
      Parfois, la réparation de toiture à faire n’est pas dramatique. Une petite réparation de toit ou un simple entretien (retirer la mousse, etc…) peut rectifier le problème. Mais ne tardez pas: la présence d’eau peut altérer la charpente, provoquer la putréfaction du bois et la colonisation d’insectes.
      Bonne continuation à vous et merci pour votre confiance!

  6. L'entreprise kh-iso says:

    Bonjour
    Après avoir lu votre article, j’ai vu qu’isoler une maison donne un grand bénéfice sur l’économie d’énergie à la maison, mais, est-ce qu’il n’y a pas des risques sur l’isolation maison? Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *