Chasseurs de primes à la rénovation: comment choisir le bon ?

C’est une nouvelle discipline en vogue depuis quelques années en Belgique: la chasse aux primes de rénovation, isolation, etc… qu’elles soient locales, régionales ou fédérales.

Désormais, des chasseurs de primes « pros » peuvent tout faire pour vous: trouver les primes, monter les dossiers et même gérer le contact (parfois pénible!) avec les administrations. Sont-ils efficaces? Faut-il s’en méfier? Et surtout: comment choisir le bon chasseur de « primes travaux »? Tentative de réponse, d’après nos expériences!

Le travail du chasseur de primes à la rénovation consiste à les trouver, et à coordonner tout l'aspect administratif fastidieux

Un chasseur de primes à la rénovation sérieux se fera généralement rémunérer à la commission sur le résultat.

Il y avait les chasseurs tout court, les chasseurs de têtes (recruteurs, pour parler français) et maintenant, il faut compter avec les chasseurs de primes à la rénovation. En voilà une initiative utile dans notre paysage belge où les primes à la rénovation, à l’isolation, et autres avantages énergétiques fleurissent.

Parmi cette « forêt » de subsides providentiels, il n’est vraiment pas évident de s’y retrouver, vous en conviendrez. D’autant que certaines primes dites « régionales » (qui émanent de la Région wallonne et de Bruxelles-Capitale, par exemple) sont cumulables avec des primes communales, provinciales. Sans parler des autres avantages qui émanent, eux, de l’État fédéral: il s’agit là aussi de primes ou de déductions fiscales. Et oui, rien n’est évident dans notre paysage belge! Sans oublier que les règles et critères changent chaque année! Mais il faut voir le bon côté des choses: ceci peut réduire considérablement le coût de votre investissement.

Les services du chasseur de prime à la transformation

 

Ce simple constat permet déjà de mesurer l’intérêt de faire appel à un chasseur de primes. Son job consistera avant tout à dégager toutes les opportunités possibles dans le cadre d’un projet, qu’il s’agisse simplement d’isoler un toit ou de rénover une maison de la cave au grenier. C’est d’autant plus important que nous serions nombreux à mal gérer nos demandes de primes: on se concentrerait trop souvent sur les primes les plus médiatisées (exemple: la célèbre prime régionale à l’isolation) en négligeant totalement d’autres avantages. Un comble!

J’ai vécu personnellement cette situation en rénovant mon ancienne fermette. Je pensais que seule l’isolation de mon toit et le remplacement de mes châssis allaient être subsidiés. Ce n’est qu’au tout dernier moment que j’ai appris que mes travaux de réfection de façades allaient aussi bénéficier d’un financement, car ma maison est située dans une zone d’intérêt patrimonial!

C’est donc là tout le sens de s’orienter vers un « chercheur » de primes, à condition qu’il soit sérieux. Un professionnel digne de ce nom devra:

  • Analyser vos projets de travaux en profondeur. C’est évidemment primordial car le professionnel pourra même vous suggérer d’adjoindre certains travaux à votre projet initial (c’est parfois plus intéressant).
  • Chercher toutes les primes à la rénovation possibles. En cas de doute, il contacter l’administration concernée. Ce n’est donc jamais à vous de le faire!
  • Introduire  les dossiers de demande un à un pour vous et vous informer du suivi.
  • Gérer les contacts avec les services d’administration compétents, et défendre vos dossiers en cas de besoin. Voilà qui est intéressant: cette étape est souvent fastidieuse. De plus, lorsque l’on travaille, elle est particulièrement pénible: vous connaissez beaucoup de services administratifs joignables le soir, vous?

Si votre chasseur d’aides publiques assure tous ces services, il s’agit-là de premiers indicateurs très positifs. Reste à ne pas se faire arnaquer sur le tarif de l’intervention.

Comment le chasseur d’aides publiques à la rénovation se rémunère-t-il?

 

J’en viens donc à la question primordiale: le prix de l’ intervention d’un chasseur de primes aux travaux. C’est souvent ici que l’on détecte le sérieux de l’interlocuteur: méfiez-vous grandement des personnes ou des sociétés qui se font payer au forfait! Ces pratiques doivent susciter la plus grande méfiance. Car vous n’avez aucune certitude, en les payant, que vous obtiendrez la moindre prime.

À l’opposé, un intervenant sérieux se fera payer à la commission (pourcentage défini sur les primes obtenues). On est ici dans une démarche de bon sens: vous ne payez pas un centime avant d’avoir reçu une prime. Le chasseur est rémunéré au prorata des aides à la réhabilitation obtenues. Il sera d’ailleurs d’autant plus motivé à l’obtenir.

A combien devrait se monter cette commission? Cela varie d’une société à l’autre. Prenez donc toujours le temps de demander plusieurs offres avant de confier la mission au chasseur de votre choix. Il est difficile pour moi de vous fournir des chiffres tant ils varient. On constate aussi qu’ils sont parfois négociables.

Dernier conseil: n’oubliez pas de faire les comptes en simulant au préalable si le jeu en vaut la chandelle. Vous aurez par exemple peut-être intérêt à demander la prime vous même si vous isolez simplement votre toit ou changez deux châssis. Par contre, plus l’ampleur des travaux devient importante, plus l’intervention d’un « pro de la prime » vous sera probablement bénéfique. A méditer avant de rénover!

Cet article a été publiée dans Primes et subsides. Ajouter aux favoris ce permalien.

10 Réponses à Chasseurs de primes à la rénovation: comment choisir le bon ?

  1. Philippe Lewkowicz says:

    cet article est intéressant mais où trouver ces « chasseurs de primes  » dans la région de Bruxelles ?

    • resimont laura says:

      pouvez-vous nous communiquer la liste des chasseurs de prime renovation/taransformation pour des biens situés en Wallonie(Brabant Wallon) ?
      Merci

  2. admin says:

    Bonjour Philippe,
    Ne vous tracassez pas à propos de cet aspect: il est vrai que nous avons surtout évoqué les incitants wallons à la rénovation dans l’article. Mais un « Chasseur de primes aux travaux » compétent vous aidera aussi (cela va de soi!) à propos des primes bruxelloises. En cherchant sur Google, vous trouverez plusieurs « chasseurs ». Mais avant de signer quoi que ce soit, comparez les formules et interpellez plusieurs de ces sociétés spécialisées?

  3. Marie says:

    Monsieur,

    Pourriez-vous me conseiller un « chasseur de primes » dans la province de Namur ou Hainaut…

    Je vous remercie

    • admin says:

      Bonjour,
      Nous ne faisons de publicité pour l’un ou l’autre « dénicheur » de primes de travaux car tel n’est pas le but de notre site. Mais je vous conseille d’en consulter plusieurs. Dans l’article ci-dessus, vous avez notamment des liens cliquables vers des services de chasseurs de primes. Vous pouvez tester ceux-là et demander également offre à d’autres que vous auriez trouvé via Google, par exemple.
      Merci pour votre intérêt pour le blog et bonne continuation!

  4. Delvaux says:

    Bonjour, existe-t’il aussi des primes à la construction, lorsqu’on fait construire « écologique » (ossature en bois, murs en chaux-chanvre …)?

    • admin says:

      Bonjour Etienne,

      bien que n’étant pas spécialiste en la matière, je peux juste vous dire que des aides existent dans les différentes régions belges en ce qui concerne les maisons passives. On peut donc indirectement parler de primes « écologiques ». Mais il n’existe pas à ma connaissance de prime réellement écologique qui favoriserait l’utilisation de certains matériaux de construction plus que d’autres. Pour l’heure, ce sont surtout les économies d’énergie qui priment. Mais le dossier est à suivre…

  5. wiseur says:

    bonjour avais vous des adresse de chasseur de prime dans la région du Hainaut
    plus Mons ou Tournai
    bien à vous jean _pierre

  6. pierret -delpire says:

    Nous cherchons un chasseur de primes dans la région de Gembloux. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *